Peut-on ouvrir un salon de coiffure sans diplôme ?

Il n'est pas obligatoire d'obtenir un diplôme de type BP, BM, ou CAP pour créer un salon de coiffure.

Peut-on se lancer dans la coiffure sans être titulaire d'un diplôme particulier ?

Pour ouvrir un salon de coiffure

Il est possible d'ouvrir un salon de coiffure sans BP ou sans BM de coiffure mais vous ne pourrez exercer votre activité que sous le contrôle effectif et permanent d'une personne justifiant d'une qualification professionnelle. Ce qui signifie que les jours où cette personne sera absente (arrêt maladie, démission...), vous ne pourrez pas ouvrir votre salon.

Il peut s'agir du chef d'entreprise, d'un associé ou d'un salarié titulaire :

  • du brevet professionnel de coiffure (BP),
  • du brevet de maîtrise de la coiffure (BM),
  • du diplôme ou titre inscrit ou ayant été inscrit au répertoire national de certification professionnelle dans le même domaine que le brevet professionnel de coiffure et d'un niveau égal ou supérieur.

N'importe quel salarié présent dans l'entreprise et titulaire du BP suffit pour respecter la condition de qualification alors qu'auparavant, la présence du collaborateur personne qualifiée (avec mention dans le contrat de travail) ou celle du chef d'entreprise était exigée.

L'exercice de la profession de coiffeur dans les hôpitaux ou maisons de retraite, dans une caravane ou encore au domicile du professionnel obéit aux mêmes conditions.

Pour devenir coiffeur à domicile

Les conditions de qualification professionnelle d'un coiffeur à domicile sont plus souples puisque les prestations doivent être assurées par une personne titulaire :

  • du CAP de coiffure,
  • du diplôme ou titre homologué ou enregistré lors de sa délivrance au répertoire national de certification professionnelle dans le même domaine que le CAP de coiffure et d'un niveau égal ou supérieur.

Attention, si vous exercez sans le Brevet Professionnel, vous ne pourrez pas pratiquer la permanente et la couleur à base d'acide thioglycolique (article R-5213 du code de la santé publique).

Un salon de coiffure peut-il ne comporter que des personnes non titulaires du BP ou du BM de coiffure ?

Un salon de coiffure peut ne comporter aucune personne titulaire du BP ou du BM de coiffure lorsque les trois conditions suivantes sont remplies :

  • le salon de coiffure est implanté dans une commune de moins de 2000 habitants,
  • il s'agit d'un salon de coiffure pour hommes,
  • la profession de coiffeur est accessoire ou complémentaire à une autre profession.

Cette dispense de qualification est valable tant pour les salons de coiffure que pour les coiffeurs à domicile.

Enfin, sachez que si vous n'avez pas les diplômes requis, vous pouvez faire valoir votre expérience professionnelle en profitant des dispositions de la "VAE" (Validation des Acquis de l'Expérience) et qui vous permettront, si vous remplissez les conditions requises, d'obtenir par équivalence les titres nécessaires pour vous installer.

Peut-on réaliser certaines prestations sans être titulaire du BP ou du BM de coiffure ?

Les colorations

Toutes les prestations techniques de coiffure peuvent être effectuées, à la seule exception des permanentes et des défrisages effectués avec des produits dont la concentration en acide thioglycolique est comprise entre 8 et 11 %).

Les coiffures afro ou ethniques

Les salons de coiffure afro sont des établissements de coiffure. Ils réalisent des activités de tresses et de pose de postiches, d'extensions, de nattes, de vanilles, de tresses américaines et ils pratiquent régulièrement colorations, décolorations, défrisages, et coupes, prestations qui supposent la détention d'un bon niveau de technicité et donc de formation professionnelle.

La détention du BP ou du BM de coiffure est donc obligatoire.

Les extensions

Les extensions sont considérées comme des prestations de coiffure, ce qui rend nécessaire la possession d'un BP ou d'un BM de coiffure.