Comment fonctionne le portage salarial ?

Le portage salarial permet à des indépendants (experts, consultants, formateurs ou prestataires de services) de facturer leurs clients via une société tierce.

Qu'est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial permet à un professionnel de conserver le statut de salarié tout en exerçant une activité indépendante.

Son principe est simple : l'indépendant continue à choisir ses clients et à fixer ses prix librement mais la société de portage salarial assure la gestion de toute la partie administrative et fiscale.

En contrepartie, le salariĂ© perçoit un salaire basĂ© sur son chiffre d’affaires, versĂ© par la sociĂ©tĂ© de portage salarial qui lui offre Ă©galement l’aide nĂ©cessaire pour dĂ©velopper son activitĂ© professionnelle.

Le paiement des factures se fera auprĂšs de la sociĂ©tĂ© de portage qui devra ensuite reverser au salariĂ© portĂ© un salaire basĂ© sur son chiffre d’affaires, aprĂšs avoir prĂ©levĂ© les frais de gestion (environ 10 % du chiffre d’affaires rĂ©alisĂ©).

Comment faire appel aux services d'une société de portage salarial ?

Le professionnel doit signer une convention d'adhésion et conclure un contrat de travail avec une société de portage.

La société de portage ne fournit pas de missions au salarié porté ; c'est lui qui doit prospecter les clients potentiels en vue de décrocher des missions et en négocier les conditions : honoraires, planning, facturation...

Mais il n'a aucun lien contractuel avec ses clients ; c'est la société de portage qui conclue le contrat de mission avec les clients du salarié porté et les facture en son nom. Le portage salarial permet donc d'exercer son activité en toute sérénité.

La société de portage se charge des démarches administratives, juridiques, fiscales et comptables :

  • elle facture au client les honoraires nĂ©gociĂ©s au prĂ©alable par le salariĂ© portĂ© ;
  • elle veille Ă  ce que les honoraires soient acquittĂ©s en temps et en heures par le client, si besoin en passant par des relances ;
  • elle perçoit les honoraires facturĂ©s au client qu'elle rĂ©trocĂšde au salariĂ© portĂ© en lui versant une rĂ©munĂ©ration, dĂ©duction faite des charges patronales et salariales et des frais de gestion. Elle se charge de toutes les dĂ©marches liĂ©es au contrat de travail (dĂ©claration de l'embauche, versement des cotisations sociales aux organismes sociaux...).

La réglementation du portage salarial est assurée par l'ordonnance du 2 avril 2015. La convention collective de branche des salariés en portage salarial du 22 mars 2017 s'applique depuis le 1er juillet 2017.

Quels sont les avantages du portage salarial pour le salarié porté ?

Le professionnel exerce son activité en tant que salarié

Le salarié porté bénéficie du statut de salarié. Ses biens personnels et son patrimoine sont donc mis à l'abri.

Il se voit verser un salaire et la société de portage lui procure tous les avantages de ce statut : congés payés, prime de précarité et couverture sociale (Sécurité sociale, mutuelle, prévoyance, retraite).

Son activité lui ouvre des droits au chÎmage et à la formation professionnelle.

Le professionnel est rapidement opérationnel

La société de portage assure la gestion quotidienne de l'activité : facturation des honoraires, gestion des paiements, calcul et versement des cotisations sociales...

Il peut donc se concentrer uniquement sur son métier et ses clients.

Le professionnel reste autonome

Le professionnel démarche et réalise ses prestations directement auprÚs de ses clients.

Il définit le contenu de ses missions, ses honoraires et réalise ses prestations en toute autonomie.

Il est le seul propriétaire du portefeuille client, qu'il peut conserver s'il décide de créer sa propre entreprise.

Il a Ă©galement la possibilitĂ© de crĂ©er une activitĂ© complĂ©mentaire en micro-entrepreneur, voire de crĂ©er la mĂȘme activitĂ© en portage et en micro-entrepreneur.

Le professionnel peut déduire ses frais

La société de portage retranche de sa rémunération les frais lié à l'activité (frais de repas, frais de déplacement...).

Contrairement au régime de la micro-entreprise, il ne paie pas de cotisations sociales sur ses frais et ceux-ci n'entrent pas dans le calcul de son impÎt sur le revenu.

Vaut-il mieux opter pour le portage salarial ou devenir auto-entrepreneur ?

D'aprÚs ABC Portage, il faut préférer la micro-entreprise lorsque l'on assure des prestations à faible coût ou que l'on désire créer et gérer sa propre image.

Il faut également savoir que le portage salarial ne vise que les prestations de services effectuées auprÚs d'entreprises et sur des marchés généralement supérieurs à 1 000 euros.

Le portage salarial est recommandé aux professionnels désirant débuter immédiatement leur activité auprÚs d'un client principal, qui n'ont pas besoin de structure pour travailler et ont avant tout pour objectif de tester la viabilité d'un projet.