Comment comptabiliser le salaire et les charges sociales ?

La comptabilisation de la paie consiste à enregistrer les bulletins de salaire et les charges sociales qui y figurent. Deux méthodes sont possibles

Règlement du salaire

La répartition des charges de personnel n'est pas la même au débit et au crédit. Tout est enregistré en une seule fois, lors de la rédaction de la fiche de paie.

On débite :

  • le compte 6411 « Salaires et appointements » pour le montant brut des salaire ;
  • le compte 6413 « Primes et gratifications » pour le montant brut des primes ou des indemnités de stage ;
  • le compte 6414 « Indemnités et avantages divers » pour le montant brut des charges annexes sur les salaires ;

On crédite :

  • le compte 431 « Sécurité Sociale » pour les cotisations URSSAF. Elles regroupent la CSG, la CRDS, les cotisations maladie, maternité, invalidité, décès, solidarité, vieillesse, allocations familiales, accidents du travail et FNAL (Participation construction), tant pour la part patronale que la part salariale ;
  • le compte 437 « Autres organismes sociaux » pour les autres charges salariales (retraite, prévoyance…) ;
  • le compte 425 « Personnel avances et acomptes » pour le montant total des acomptes payés aux salariés ;
  • le compte 4421 « Prélèvement à la source (IR) » pour l'impôt sur le revenu prélevé sur la paie du salarié et reversé au Trésor Public ;
  • le compte 421 « Salaires nets à payer » pour le montant total des salaires nets restant à payer ;
  • le compte 427 « Personnel oppositions » en cas de saisie sur salaires.

La méthode simplifiée

La méthode simplifiée consiste à :

  • ne prendre en compte les cotisations patronales que lors de l'établissement des déclarations sociales ;
  • enregistrer les cotisations dans un compte unique.

Lors de la réalisation du bulletin de salaire

Vous n'aurez à utiliser que trois comptes :

  • au débit du compte 6411 « Salaires et appointements », pour le salaire brut ;
  • au crédit du compte 431 « Sécurité Sociale », pour le le salaire net ;
  • au crédit du compte 437 « Autres organismes sociaux » pour les autres charges salariales (retraite, prévoyance…) ;
  • au crédit du compte 4421 « Prélèvement à la source (IR) », pour l'impôt sur le revenu prélevé sur la paie du salarié et reversé au Trésor Public.

Lors du remplissage des déclarations sociales

Deux écritures :

  • au débit du compte 645 - Charges de sécurité sociale et de prévoyance, la totalité des cotisations ;
  • au crédit du compte 43 - Sécurité sociale et autres organismes sociaux, le même montant.