Restauration
rapide
Gîte et
chambre
d'hôtes
Services à la
personne
E-commerce
Recouvrer
une dette
Subventions
associatives
Assemblées
générales
associatives
Rémunérer un
gérant de SARL
Gérer un
compte courant
d'associé
Dividendes :
mode d'emploi
Réaliser une
assemblée
annuelle de
SARL
Céder des
parts
de SARL
Céder un fonds
de commerce
Rompre un bail
commercial
Sanctionner/
exclure
l'adhérent d'une
association
Modifier les
statuts d'une
association
Rémunérer les
dirigeants d'une
association
Dissoudre une
association
Dissoudre une
SARL
Rembourser
les frais
d'un bénévole
Démission d'un
gérant de SARL
Créer une
association
loi 1901
Recevoir des
dons
Rédiger les
statutsd'une
association
loi 1901
10 astuces
pour éviter
les impayés
Organiser une
manifestation
artistique
Créer
une SARL
Révoquer un
gérant de SARL
Désigner les
dirigeants d'une
association
Augmenter le
capital d'une
SARL
Révoquer le
dirigeant d'une
association
Remplir la
déclaration de
TVACA13
Modifier les
statuts d'une
SARL
Céder un bail
commercial
Dissoudre une
EURL
Organiser une
loterie
associative
Réussir son
assemblée
générale
constitutive
Organiser une
manifestation
sportive
Créer
une association
loi 1908
Formalités de
création
d'une SARL
Transférer le
siège social
d'une
association
Rédiger des
statuts de
SARL
Coiffure
Déclarer une
association
loi 1901
Sous-louer un
bail commercial
Conclure un
contrat de
location-
gérance
Ouvrir une
buvette
associative
Rédiger les
statuts d'une
association
loi 1908
Nommer le
gérant
d'une SARL
Enregistrer
une association
loi 1908
Démission du
dirigeant d'une
association
Se défendre
devant les
prud'hommes
Modifier un
contrat de
travail

Renouveler une
période d'essai

Rupture
amiable

Rompre une
période d'essai

Rompre un
contrat
d'apprentissage
Rupture
conventionnelle
Rompre un
CDD

Contester un
licenciement

Blâme et
avertissement
Mise à pied
disciplinaire :
mode d'emploi
Rétrogradation
disciplinaire
Mutation
disciplinaire
Licenciement
pour faute
Sanctionner un
salarié

Donner sa
démission

Qu'est-ce que le titre emploi-service entreprises (TESE) ? Comment y recourir ?


Pour simplifier l'embauche et la gestion des salariés, l'Etat a mis en place un dispositif qui permet aux petites entreprises de s'affranchir de la rédaction d'un contrat de travail, de l'établissement des bulletins de salaire et du calcul des cotisations sociales.



Conditions de recours


Tous les employeurs peuvent-ils utiliser le TESE ?

Seules peuvent recourir au TESE les entreprises situées en France métropolitaine :

  • qui ont 21 salariés maximum, quelle que soit la durée annuelle d'emploi de ces salariés ;
  • ou qui, quel que soit leur effectif, emploient des salariés dont l'activité n'excède pas 100 jours (consécutifs ou non) ou 700 heures par année civile.

Certaines entreprises devront se tourner vers d'autres dispositifs similaires :

  • les entreprises relevant du régime des salariés agricoles, vers le TESA ;
  • les organisateurs non professionnels de spectacles vivants, vers le GUSO.


Peut-on recourir au TESE pour tous les salariés ?


Vous pouvez utiliser le TESE pour n'importe quel salarié, qu'il soit embauché en CDD ou en CDI et quelle que soit la durée de son contrat de travail.



Quelles sont les formalités accomplies par l'utilisation du TESE ?


Le TESE vous permet de vous acquitter en toute simplicité des obligations administratives liées à l'embauche et à l'emploi d'un salarié : déclaration préalable à l'embauche, établissement d'un contrat de travail, déclaration des cotisations sociales et production du bulletin de paie, etc.

L'utilisation du TESE vous évite d'avoir à accomplir toutes les formalités suivantes :

  • contrat de travail,
  • déclaration préalable à l'embauche (DPAE),
  • affiliation auprès des organismes de retraite complémentaire et de prévoyance obligatoire ou des caisses de congés payés,
  • déclarations sociales annuelles (DADS),
  • déclarations destinées à Pôle emploi,
  • déclarations destinées à la caisse de congés payés,
  • certificat de travail,
  • bulletin de paie,
  • calcul de la rémunération,
  • calcul et déclaration des cotisations sociales,
  • attestation fiscale pour les salariés

La seule chose qui vous reste à faire est d'effectuer le paiement de la contribution à la formation professionnelle continue, au service de santé, et aux régimes de protections sociales facultatifs.



Comment fonctionne le TESE ?

Pour adhérer au TESE, rendez-vous sur le site www.letese.urssaf.fr. Un carnet de volets d'identification et de volets sociaux vous sera ensuite adressé.


Lors de l'embauche


Dans les 8 jours précédant l'embauche, vous devez transmettre au centre gestionnaire le volet d'identification du salarié et en adresser une copie à ce dernier. C'est lui qui vaut contrat de travail (sauf si un contrat de travail distinct a été signé) et vous permet de réaliser toutes les formalités liées à l'embauche.


Chaque mois


Chaque mois, vous devez transmettre à votre centre gestionnaire le volet social qui permettra de calculer les cotisations sociales obligatoires.

L'organisme vous envoie ensuite les bulletins de salaire que vous devrez remettre à votre salarié. S'il s'agit d'un salarié occasionnel, ils lui seront directement envoyés par l'organisme.

Le décompte des cotisations sociales dues vous est est ensuite notifié dans les 12 premiers jours du mois suivant.



Guides pratiques à télécharger