Se lancer dans la coiffure : les diplômes nécessaires

L'ouverture et l'exploitation d'un salon de coiffure nécessitent une qualification professionnelle spécifique. Dans quels cas un BP ou un BM de coiffure est-il nécessaire ?

Peut-on ouvrir un salon de coiffure sans être titulaire du BP ou du BM de coiffure ?

Vous pouvez ouvrir votre propre salon de coiffure sans être titulaire d'un diplôme spécifique à condition d'engager un ou plusieurs salariés, à temps complet et avec un contrat à durée indéterminée, titulaires du BP ou du BM de coiffure.

N'importe quel salarié présent dans l'entreprise et titulaire du BP suffit désormais pour respecter la condition de qualification alors qu'auparavant, la présence du collaborateur personne qualifiée (avec mention dans le contrat de travail) ou celle du chef d'entreprise était exigée.

Un salon de coiffure peut-il ne comporter que des personnes non titulaires du BP ou du BM de coiffure ?

Un salon de coiffure peut ne comporter aucune personne titulaire du BP ou du BM de coiffure lorsque les trois conditions suivantes sont remplies :

  • le salon de coiffure est implanté dans une commune de moins de 2000 habitants,
  • il s'agit d'un salon de coiffure pour hommes,
  • la profession de coiffeur est accessoire ou complémentaire à une autre profession.

Peut-on réaliser certaines prestations sans être titulaire du BP ou du BM de coiffure ?

Les colorations

Toutes les prestations techniques de coiffure peuvent être effectuées, à la seule exception des permanentes et des défrisages effectués avec des produits dont la concentration en acide thioglycolique est comprise entre 8 et 11 %).

Les coiffures afro ou ethniques

Les salons de coiffure afro sont des établissements de coiffure. Ils réalisent des activités de tresses et de pose de postiches, d'extensions, de nattes, de vanilles, de tresses américaines et ils pratiquent régulièrement colorations, décolorations, défrisages, et coupes, prestations qui supposent la détention d'un bon niveau de technicité et donc de formation professionnelle.

La détention du BP ou du BM de coiffure est donc obligatoire.

Les extensions

Les extensions sont considérées comme des prestations de coiffure, ce qui rend nécessaire la possession d'un BP ou d'un BM de coiffure.