L'information juridique des entreprises, des associations, des salariés et des locataires

Restauration
rapide
Gîte et
chambre
d'hôtes
Services à la
personne
E-commerce
Recouvrer
une dette
Subventions
associatives
Assemblées
générales
associatives
Rémunérer un
gérant de SARL
Gérer un
compte courant
d'associé
Dividendes :
mode d'emploi
Réaliser une
assemblée
annuelle de
SARL
Céder des
parts
de SARL
Céder un fonds
de commerce
Rompre un bail
commercial
Sanctionner/
exclure
l'adhérent d'une
association
Modifier les
statuts d'une
association
Rémunérer les
dirigeants d'une
association
Dissoudre une
association
Dissoudre une
SARL
Rembourser
les frais
d'un bénévole
Démission d'un
gérant de SARL
Créer une
association
loi 1901
Recevoir des
dons
Rédiger les
statutsd'une
association
loi 1901
10 astuces
pour éviter
les impayés
Organiser une
manifestation
artistique
Créer
une SARL
Révoquer un
gérant de SARL
Désigner les
dirigeants d'une
association
Augmenter le
capital d'une
SARL
Révoquer le
dirigeant d'une
association
Remplir la
déclaration de
TVACA13
Modifier les
statuts d'une
SARL
Céder un bail
commercial
Dissoudre une
EURL
Organiser une
loterie
associative
Réussir son
assemblée
générale
constitutive
Organiser une
manifestation
sportive
Créer
une association
loi 1908
Formalités de
création
d'une SARL
Transférer le
siège social
d'une
association
Rédiger des
statuts de
SARL
Coiffure
Déclarer une
association
loi 1901
Sous-louer un
bail commercial
Conclure un
contrat de
location-
gérance
Ouvrir une
buvette
associative
Rédiger les
statuts d'une
association
loi 1908
Nommer le
gérant
d'une SARL
Enregistrer
une association
loi 1908
Démission du
dirigeant d'une
association
Se défendre
devant les
prud'hommes
Modifier un
contrat de
travail

Renouveler une
période d'essai

Rupture
amiable

Rompre une
période d'essai

Rompre un
contrat
d'apprentissage
Rupture
conventionnelle
Rompre un
CDD

Contester un
licenciement

Blâme et
avertissement
Mise à pied
disciplinaire :
mode d'emploi
Rétrogradation
disciplinaire
Mutation
disciplinaire
Licenciement
pour faute
Sanctionner un
salarié

Donner sa
démission

Comment recourir à une société de recouvrement ?


Des sociétés sont spécialisées dans le recouvrement de créances, parfois regroupées en fédération comme la FIGEC. Elles s'occupent alors des relances et des mises en demeure pour le compte de l'entreprise, tout en s'appuyant sur un réseau d'avocats et d'huissiers de justice.



Quand est-il conseillé de faire appel à une société de recouvrement d'impayés ?

La majorité des sociétés traite en interne le recouvrement amiable des créances, et décide de passer par une société de recouvrement lorsque la démarche échoue et que la facture est conséquente.

En pratique, il est conseillé d'externaliser le recouvrement judiciaire de vos factures si votre entreprise n'a pas de service juridique. Une bonne maîtrise des techniques de recouvrement permet généralement d'accélérer le paiement.



Comment choisir sa société de recouvrement d'impayés ?

Si vous avez peu de dossiers ou une grande diversité parmi vos clients, préférez des sociétés de taille réduite qui seront plus flexibles. Ces sociétés offrent plus facilement un interlocuteur unique pour l’ensemble de vos dossiers.

Si votre débiteur se trouve à l'étranger, vous avez intérêt à opter pour une société disposant d'une antenne locale, afin d'agir au plus près de votre débiteur. Sinon, choisissez une société spécialisé dans la maîtrise des législations, des procédures juridiques, et des usages commerciaux du pays concerné.

N'hésitez pas à comparer plusieurs sociétés de recouvrement. Commencez par établir un cahier des charges précis, puis lancez un appel d'offres et sélectionnez deux ou trois sociétés, puis une seul, que vous testerez sur une dizaine de dossiers. Assurez-vous que votre assurance assistance juridique prend en charge cette prestation.



Comment les sociétés de recouvrement facturent-elles leurs prestations ?

Le mode de facturation varie d'une société de recouvrement à une autre.

Certaines facturent des frais dès l'ouverture du dossier et avant même la première action de relance alors que d'autres ne facturent l'entreprise que si elles parviennent à récupérer l'impayé. Mais la somme facturée à l'entreprise est alors supérieur.


Facturation au dossier

Des frais vous sont facturés dès l'ouverture du dossier et avant même la première action de relance.


Facturation au résultat

Aucun frais n'est appliqué tant que votre facture n'est pas payée. Le cabinet de recouvrement assume le risque de ne pas arriver à ses fins et de supporter seul le coût de son action. Cependant, certains d'entre eux exigent une avance qui empêche de changer ensuite de cabinet.

La plupart des sociétés de recouvrement se rémunèrent en prélevant un pourcentage variant en fonction de la somme récupérée : élevé pour les petites créances (entre 20 et 25 % pour des créances de moins de 2 500 euros) et moins lourd pour les créances supérieures à 2 500 euros (de 15 à 10 %).

Le pourcentage qui vous est facturé est donc sensiblement supérieur à la facturation au dossier.

ARTICLES SUR LE MÊME SUJET

Guides pratiques à télécharger