Comment réaliser le compte de résultat d'une association ?

Le compte de résultat de l'association permet d'étudier et de comparer l'évolution des emplois et des ressources par rapport à l'année précédente.

Qu'est-ce que le compte de résultat d'une association ?

Le compte de résultat d'une association est un document qui récapitule les produits et les charges de l'exercice et indique comment s'est formé le résultat.

Le compte de l'exercice est présenté en équilibre par le jeu du résultat de l'exercice : les charges doivent figurer à gauche du tableau et les produits à droite. Le résultat apparaît après les charges s'il s'agit d'un excédent et après les produits s'il s'agit d'un déficit.

Que doit comporter le compte de résultat d'une association ?

Le compte de résultat d'une association regroupe :

  • les charges d'exploitation : les charges d'exploitation représentent tous les frais que l'association a dû engager pour son fonctionnement courant, et pour réaliser les activités qui constituent sa mission,
  • les charges financières : ce sont les charges générées par les sommes empruntées par l'association à ses partenaires, notamment les établissements financiers (intérêts sur les emprunts, agios...),
  • les produits d'exploitation : ils comprennent principalement les prestations vendues par l'association (billets de spectacles, vente de boissons, de CD...) ainsi que les subventions, les cotisations et les dons,
  • les produits financiers : ils découlent du placement de fonds de l'association (en SICAV, sur les comptes d'épargne, suite à des prêts à d'autres organismes...),
  • les charges et produits exceptionnels : par nature, ils n'ont pas vocation à se reproduire et ne sont pas liés à l'exploitation courante, au fonctionnement courant de l'association.

Le compte de résultat de l'association est présenté comparé sur deux exercices : l'année qui vient de se clôturer et l'année précédente.

Quelles sont les associations tenues de réaliser un compte de résultat ?

Les associations suivantes doivent réaliser chaque année un compte de résultat :

  • les associations dont les statuts prévoient la tenue d'une comptabilité faisant apparaître un bilan, un compte de résultat et un annexe conformes au règlement comptable applicable ;
  • les associations ayant reçu une ou plusieurs subventions publiques dont le montant global excède 153 000 € par an ;
  • les associations ayant une activité économique et dépassant, à la fin de l'année civile ou à la clôture de l'exercice, deux des trois seuils suivants :
    - 50 salariés en CDI,
    - 3 100 000 € de chiffre d'affaires (montant des ventes de produits et services liés à l'activité courante) ou de ressources (montant des cotisations, subventions et produits de toute nature liés à l'activité courante),
    - 1 550 000 € de total du bilan.
  • les associations qui émettent des valeurs mobilières ;
  • les associations faisant appel public à la générosité ;
  • les associations recevant des dons supérieurs à 153 000 € ouvrant droit au bénéfice du donateur à réduction d'impôt ;
  • les associations titulaires de certains agréments ;
  • les associations reconnues d'utilité publique ;
  • es associations dans lesquelles intervient un commissaire aux comptes (quel que soit le fondement de sa mission).

Comment analyser le compte de résultat d'une association ?

Calculer la marge brute de l'association

La marge brute représente la marge réalisée sur la vente de marchandises ou de services par l'association.

Elle n'est cependant vraiment significative que pour les associations qui vendent des produits finis ou des marchandises. En cas de prestations de service, c'est la valeur ajoutée et, surtout, l'excédent brut de gestion qui sera le plus pertinent.

Marge brute = Total des ventes (comptes 70) - Total des achats (comptes 60)

Calculer la valeur ajoutée de l'association

La valeur ajoutée représente le volume de ressources générées directement par l'activité de l'association.

Une valeur ajoutée négative n'est pas obligatoirement désastreuse car les calculs ont été conçus pour des entreprises. Une association peut, selon son objet, dépendre entièrement des cotisations ou de subventions qui ne sont pas encore prises en compte ici.

Valeur ajoutée = Marge brute - Services extérieurs (comptes 61 et 62)

Calculer l'excédent brut d'exploitation de l'association

L'excédent brut d'exploitation permet d'évaluer la rentabilité de l'activité associative en tant que telle. Déficitaire, il signifie un manque de ressources par rapport aux nécessités de l'activité. Excédentaire, il signifie que l'activité s'autofinance en l'état. La comparaison avec la valeur ajoutée permet de mesurer l'importance de l'apport des subventions.

Excédent brut d'exploitation = Valeur ajoutée + Subventions d'exploitation (comptes 74) et cotisations (comptes 75) et transfert de charges (comptes 79) - Impôts et charges de personnel (comptes 63 et 64).

Calculer le résultat d'exploitation de l'association

Le résultat d'exploitation prend en compte ce qui concerne les investissements (amortissements) et les charges à prévoir, c'est-à-dire ce qui est de l'ordre du fonctionnement général de l'association.

Résultat d'exploitation = Excédent brut d'exploitation + Produits de gestion courante (comptes 75) - Amortissements et Provisions

Calculer le résultat net de l'association

Si le résultat net est positif, l'association a réalisé un excédent.

Si le résultat net est négatif, l'association a subi une perte.

Résultat net = Résultat d'exploitation + Résultat financier + Résultat exceptionnel