Quel est le coût de création d'une entreprise ?

Le coût de création d'une entreprise diffère selon la forme juridique choisie (entreprise individuelle, EURL/SARL, sas/sasu...) et la nature de son activité.

Les frais obligatoires liés aux formalités de création d'une entreprise

La création d'une entreprise entraîne plusieurs types de frais :

  • les frais de publication d'une annonce dans un journal d'annonces légales,
  • les frais d'immatriculation de l'entreprise au RCS ou au RM,
  • les frais de dépôt de la déclaration des bénéficiaires effectifs (pour les sociétés uniquement).

Frais d'insertion d'une annonce dans un journal d'annonces légales

Entreprises concernées

La création d'une société doit donner lieu à l'insertion d'une annonce dans un journal d'annonces légales.

En revanche, les entreprises individuelles (dont les auto-entrepreneurs) ne sont pas concernées par cette formalité.

Montant des frais d'insertion dans un journal d'annonces légales

Depuis le 1er janvier 2021, les frais de parution des annonces légales concernant la création d'une société sont forfaitaires et non plus calculés sur la base d'un tarif par ligne.

Type de société Coût dans la majorité des cas Coût à la Réunion et à Mayotte
SARL 147 € HT 176 € HT
EURL 124 € HT 149 € HT
SAS 197 € HT 236 € HT
SASU 141 € HT 169 € HT
SA 395 € HT 473 € HT
SNC 219 € HT 263 € HT
Société civile (sauf SCI) 221 € HT 266 € HT
SCI 189 € HT 227 € HT

Frais d'immatriculation de l'entreprise au RCS ou au RM

Entreprises concernées

L'immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) ou au répertoire des métiers (RM) est une démarche obligatoire pour créer une société ou une entreprise individuelle.

Depuis l'année 2014, les auto-entrepreneurs exerçant une activité artisanale ou commerciale sont également concernés.

Suppression de l'obligation de réaliser un stage de préparation à l'installation

La loi PACTE du 22 mai 2019 a mis fin à l'obligation d'effectuer le Stage de Préparation à l'Installation (SPI) pour pouvoir s'immatriculer au Répertoire des Métiers.

La suppression de cette obligation permet ainsi d'économiser 200 €.

Montant des frais d'immatriculation

Type de société Nature de la formalité Coût
Entreprise individuelle commerciale (commerçant indépendant) Immatriculation au RCS 25,34 €
Entreprise individuelle artisanale (artisan indépendant) Immatriculation au RM 90 €
Commerçant ou artisan en micro-entreprise (ou auto-entrepreneur) Immatriculation au RCS ou au RM Gratuit
Professionnel libéral Inscription à l'Urssaf Gratuit
Agent commercial Immatriculation au Registre spécial des agents commerciaux (RSAC) 25,19 €
Commerçants en SARL - EURL - SNC - Sociétés civiles - Société anonyme (SA) - SAS Immatriculation au RCS 39,42 €
Artisans en SARL - EURL - SNC - Sociétés civiles - Société anonyme (SA) - SAS Immatriculation au RM 60 €

A noter : les entreprises assujetties à la double immatriculation doivent régler à la fois les frais d'immatriculation au RCS et au RM.

Frais de dépôt de la déclaration des bénéficiaires effectifs

La déclaration des bénéficiaires effectifs permet d'identifier qui exerce réellement le contrôle d'une société afin de lutter contre la fraude fiscale et le blanchiment d'argent.

Elle s'effectue lors du dépôt du dossier de création qui permet de demander l'immatriculation de l'entreprise au RCS ou au RM.

Entreprises concernées

Les sociétés qui relèvent du secteur commercial, agricole, des professions libérales, artisanales ou autres ont l'obligation de déposer au greffe un document indiquant le nom du ou de leurs bénéficiaires effectifs.

Sont ainsi concernés :

  • les sociétés civiles (SCI, SCP, etc.) ;
  • les sociétés commerciales (SA, SNC, SARL, SAS, SASU, etc.) ;
  • les groupements d’intérêt économique (GIE) immatriculés au RCS.

En revanche, les entreprises individuelles (dont les auto-entrepreneurs) ne sont pas concernées par cette formalité.

Montant des frais de dépôt de la déclaration des bénéficiaires effectifs

Le coût de la déclaration s'élève 21,41 € TTC.

Les frais facultatifs liés aux formalités de création d'une entreprise

Frais de réalisation d'un business plan

Un business plan permet aux partenaires d'une entreprise (banque, investisseurs, associés…) d'apprécier la viabilité financière, économique et commerciale de son projet.

Un business plan réalisé par un prestataire extérieur ou par un cabinet spécialisé coûte entre 500 et 4 000 €.

Frais de rédaction des statuts

La rédaction des statuts d'une société peut être confiée à un avocat spécialisé en droit des sociétés ou à un expert-comptable.

Les honoraires dépendent du type de travail demandé et sont compris entre 900 et 3 000 € TTC.

Les entreprises individuelles (dont les auto-entrepreneurs) n'ont pas à rédiger de statuts.

Frais de dépôt d'une marque

Le dépôt d'une marque à l'INPI coûte :

  • 190 € pour une classe
  • 40 € par classe supplémentaire

Ces frais n'incluent pas la recherche de similarité, prestation payante proposée par l'INPI et allant de 50 à 500 €.

Si l'entreprise fait appel à un expert pour déposer sa marque, il faudra en outre ajouter 280 à 600 € d'honoraires.

Frais d'acquisition d'une licence

Il est obligatoire d'obtenir un permis d'exploitation pour exercer certaines activités, par exemple pour l'ouverture d'un bar ou d'un restaurant.

Le permis d'exploitation s'obtient au terme d'une formation dont les tarifs oscillent entre 300 € et 850 €. Un financement par le CPF, Pôle Emploi, l'AGFICE ou le FAFCEA est cependant possible.

Frais de conception d'un site internet

La création d'un site vitrine, c'est-à-dire un site de 5 à 10 pages présentant l'activité de l'entreprise entraîne des frais de :

  • 500 à 3 000 € en passant par un freelance
  • jusqu'à 5 000 € en passant par une agence web.

La création d'un site de e-commerce coûte de :

  • 1 000 à 20 000 € en passant par un freelance
  • jusqu'à 50 000 € en passant par une agence web.

Les frais de création d'une véritable plateforme web, tel qu'un site de rencontres ou un réseau social, peuvent atteindre 50 000 voire 100 000 €.

Pourquoi ces différences de tarifs entre freelances et agences ? Une agence web dispose d'une équipe polyvalente capable de gérer toutes les étapes de création et de maintenance d'un site internet.

A l'inverse, un freelance est généralement spécialisé dans le design ou dans le développement. Il y a de fortes chances pour qu'il ne soit pas disponible pour assurer l'évolution et la maintenance du site, ce qui nécessitera de trouver un nouveau freelance qui accepte de reprendre un code existant.

A noter : il existe des solutions gratuites ou peu onéreuses telles que Wordpress ou Prestashop (de 0 à 100 € par mois) pour se charger soi-même de la création et de la gestion de son site web.