Quels apports faut-il effectuer à une SCI ?

Les apports sont les biens (titres, immeubles, sommes d'argent...) que les associés transfèrent au capital d'une SCI et en contrepartie desquels ils reçoivent des parts sociales.

SCI : chaque associé doit-il obligatoirement faire un apport ?

Chacun des associés de la SCI doit obligatoirement faire un apport. Mais il n'est pas nécessaire qu'il s'agisse d'apports de même nature ou de même importance.

L'apport reste valide même si l'associé l'a acquis par donation, succession ou en l'achetant à l'aide d'un emprunt qui n'est pas encore entièrement remboursé.

SCI : quels sont les apports possibles ?

Apport en numéraire à une SCI

Un apport en numéraire est un apport d'une somme d'argent.

Les statuts fixent librement la date de libération des apports en numéraire ; ils autorisent généralement la libération progressive des apports. En règle générale, il n'existe aucune formalité pour le versement des sommes d'argent correspondantes.

Apport en nature à une SCI

Tous les biens meubles et immeubles sont susceptibles d'être apportés à une SCI, dès lors qu'il est possible de les évaluer : parts sociales, actions, immeuble... Il est également possible d'apporter un bien en usufruit ou en nue-propriété, un bien indivis ou un bien supportant des charges financières.

En fonction de la nature du bien apporté, diverses formalités devront être respectées.

Apport en industrie à une SCI

Il est possible d'effectuer un apport en industrie dans une SCI mais il ne participe pas à la formation du capital social. Il donne uniquement la qualité d'associé à l'apporteur.