Des conseils et astuces juridiques pour bien gérer votre entreprise au quotidien.

Télécharger mon guide

L'information juridique des entreprises, des associations, des salariés et des locataires

La SARL de famille : définition


LES GUIDES JURIDIQUES DE L'ENTREPRISE

Une SARL de famille est une SARL à responsabilité limitée dont la spécificité est d'être constituée uniquement entre les membres d'une même famille : entre parents en ligne directe ou entre frères et sœurs ainsi que leurs conjoints. Comment fonctionne-t-elle ?



Qui peut constituer une SARL de famille ?

Le capital de la SARL doit être intégralement détenu soit par des parents en ligne directe, soit par des frères et sœurs, soit par des conjoints (ou des concubins pacsés) ou simultanément des membres de l'un et l'autre de ces groupes. Mais chacun des associés doit être directement uni aux autres soit par un lien de parenté directe ou collatérale jusqu'au deuxième degré, soit par le mariage (ou le pacs).

Exemple :

  • deux époux,
  • un père et un ou plusieurs de ses enfants et leurs conjoints,
  • un grand-père et ses petits-enfants si ceux-ci sont frères et sœurs (et non pas cousins),
  • deux frères ou sœurs et leurs conjoints,
  • un beau-père et son gendre.

En revanche, la SARL ne réunit pas les conditions si elle est constituée entre :

  • deux beaux-frères,
  • deux frères et le fils de l'un d'eux.



Quelles activités une SARL de famille peut-elle exercer ?

L'activité doit être de nature industrielle, commerciale ou agricole. L'objet social ne peut donc se limiter à une simple activité de gestion du patrimoine familial ni concerner une activité libérale.



Quels sont les avantages fiscaux de la SARL de famille ?

Les SARL exerçant une activité industrielle, commerciale, artisanale ou agricole constituées entre les membres d'une même famille peuvent opter pour le régime fiscal des "SARL de famille".

Le bénéfice réalisé est imposé, entre les mains des associés en fonction de leurs droits sociaux. Il est soumis à l'impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux selon le barème progressif par tranches de 0 à 45 %.

Inconvénient : la totalité du bénéfice est imposée au nom des associés qu'il soit distribué ou non.



Comment bénéficier des avantages fiscaux de la SARL de famille ?

L'option pour l'impôt sur le revenu n'est possible qu'une seule fois. Elle peut être révoquée, mais une nouvelle option pour l'impôt sur le revenu ne pourra plus être formulée ultérieurement.

L'option pour le régime de la SARL de famille peut se faire lors de la constitution ou au cours de la vie de la SARL :

  • pour les SARL nouvelles : l'option doit être expressément mentionnée dans les statuts. Une copie de l'acte doit être adressée au service des impôts dans le mois de la constitution de la SARL ;
  • pour les SARL existantes : une option expresse doit être effectuée par tous les associés avant la date d'ouverture de l'exercice sur lequel elle porte, auprès du Centre des Impôts dont dépend la SARL.



Quelles sont les conséquences de l'option pour le régime de la SARL de famille ?

L'option pour le régime de la SARL de famille n'affecte pas le régime juridique de la SARL, ni le régime de protection sociale des associés. Les effets de l'option sont uniquement d'ordre fiscal.

Conséquences :

  • pour les SARL existantes, l'option rend les bénéfices et les réserves existantes immédiatement imposables,
  • les rémunérations versées aux associés ne sont pas déductibles,
  • les déficits sont directement imputables sur les revenus des associés. Attention, en cas d'option d'une SARL existante, les déficits antérieurs ne peuvent pas être répartis sur les bénéfices réalisés après l'option, ni être déduits par les associés de leur revenu imposable,
  • le salaire du conjoint est déductible selon des proportions variables, soit en totalité (séparation de biens), soit jusqu'à une certaine limite.

Créer une SARL

A TÉLÉCHARGER

Comment recouvrer un impayé facilement ?

Pour que les impayés restent sans risques sur votre trésorerie, vous devez systématiquement mettre en place une procédure graduée : relances écrites ou téléphoniques, mise en demeure puis action judiciaire.

Gérer un compte courant d'associé

L'ouverture et la gestion d'un compte courant d'associé ne nécessitent aucune formalité particulière. Mais le compte courant d'associé fait l'objet d'une règlementation stricte.

Rémunérer un gérant de SARL

S'il exerce des fonctions distinctes de son mandat social, le gérant d'une SARL a la possibilité de percevoir une rémunération. Dans certains cas, il peut également cumuler son mandat social avec la conclusion d'un contrat de travail.

Dividendes : mode d'emploi

Lorsqu'une société réalise des bénéfices ou qu'elle dispose de sommes distribuables, les associés peuvent décider de s'en attribuer une partie en se versant des dividendes. La procédure de distribution varie suivant la forme juridique de la société.

Comment céder des parts de SARL ?

L'associé de SARL qui souhaite céder ses parts sociales doit respecter certaines formalités. En particulier, la cession des parts nécessite l'obtention d'un agrément des autres associés lorsqu'elle est réalisée au profit d'un tiers.

Réaliser les formalités de création d'une SARL

Les premières formalités à accomplir débutent dès la rédaction des statuts : nomination du gérant, dépôt des fonds correspondant aux apports en numéraire, enregistrement des apports en nature...

Comment dissoudre une SARL ?

La procédure de dissolution d'une SARL doit obligatoirement se décomposer en trois étapes : le prononcé de la dissolution et l'ouverture de la liquidation, le déroulement des opérations de liquidation et, enfin, la clôture de la liquidation.

Réaliser une assemblée annuelle de SARL

La tenue d'une assemblée générale annuelle est obligatoire dans toutes les SARL. Pour sa validité, il est important de respecter un certain formalisme, avant, pendant et après son déroulement.