Des conseils et astuces juridiques pour bien gérer votre entreprise au quotidien.

Télécharger mon guide

L'information juridique des entreprises, des associations, des salariés et des locataires

Comment remplir le journal de banque ?


LES GUIDES JURIDIQUES DE L'ENTREPRISE

Le journal de banque ne comprend que les écritures figurant sur le relevé bancaire de l'entreprise. Il y a autant de journaux de banque que de comptes bancaires.



Quelles sont les entreprises devant tenir un journal de banque ?

Le journal de banque doit être tenu par les commerçants, les artisans et les prestataires de services. Il se compose de deux parties : le journal des encaissements et le journal des paiements.



A partir de quels éléments remplir le journal de banque ?

Pour remplir le journal de banque, vous avez besoin des relevés de compte et des pièces justificatives correspondantes.

Sur votre relevé bancaire, il y a des opérations côté débit (les dépenses que vous avez effectuées) et des opérations côté crédit (les sommes que vous avez encaissées).

A chaque ligne correspond une pièce justificative :

  • pour les recettes : les bordereaux de remises de chèques, les factures, les justificatifs de virement, lettre accordant une subvention, bordereau de remise d'un acompte...
  • pour les dépenses : document à l'origine de l'émission d'un chèque, facture, note explicative de virement...



Comment remplir le journal de banque ?


L'entête

Inscrivez la période concernée et le nom de votre établissement bancaire.


Colonne "Réf ou n° de pièce"

Cette colonne permet de noter la référence de chaque pièce justificative. Celle-ci doit également être inscrite sur la pièce elle-même.


Colonne "Désignation"

Il s'agit du libellé explicatif de l'opération.


Colonnes "Montant encaissé" et "Montant payé"

La colonne "Montant encaissé" reprend la somme figurant sur l'extrait de compte. Attention, des frais ou une commission bancaire peuvent être déduits par la banque de la somme versée sur le compte. Le paiement est alors net de frais. C'est systématiquement le cas lors de l'encaissement du paiement par carte bancaire.
Dans cette hypothèse, vous devez enregistrer la somme que vous auriez dû recevoir et comptabiliser en "Montant payé" les frais ou commissions déduits.

La colonne "Montant payé" reprend également les sommes figurant sur le relevé de compte. Si celui-ci ne fait apparaître que le total d'un ensemble de paiement, chacune des sommes doit néanmoins être comptabilisée séparément dans le journal.


Colonne "Caisse/magasin"

La colonne "Caisse/magasin" est subdivisée en deux colonnes, une colonne "Remise chèques " et une colonne "Remise cartes". Il ne s'agit pas de recettes mais de transferts de fonds de la caisse à l'établissement bancaire.
Lorsque votre compte bancaire reçoit des encaissements provenant de votre caisse, ces derniers doivent figurer dans la colonne "Montant encaissé " et dans l'une des deux sous-colonnes de la colonne "Caisse/magasin".


Colonne "Avance clients" et "Acomptes Fournisseurs"

La colonne "Avance clients" reprend les encaissements correspondant à une avance et qui n'ont pas encore été facturés (compte 410 - Clients).
Une fois que la facture définitive sera établie et que le règlement total sera versé, l'acompte devra être déduit dans cette colonne.

La colonne "Acomptes Fournisseurs" reprend toutes les sommes versées à titre d'acompte à vos fournisseurs (compte 400 - Avances fournisseurs). Une fois que la facture a été intégralement réglée, son total doit être repris dans la colonne "Montant payé".


Colonne "Produits facturés" et "Montants payés"

La colonne "Produits facturés" est subdivisée en 5 sous-colonnes de ventilation : Facture totale, TVA, Production, Service et Revente. La première correspond au montant total de la facture adressée au client. La seconde reprend le montant de TVA facturée (sauf si vous êtes placés sous un régime de franchise de TVA). Le reste (montant total - TVA) doit être ventilé dans les trois dernières sous-colonnes.

La colonne "Montants payés" est elle aussi accompagnée de colonnes de ventilation.
La première chose à faire est de préciser le montant de TVA récupérable. Il s'agit de la TVA que l'entreprise peut déduire de ses factures d'achats et de frais généraux. Si elle est placée dans le champs de la franchise de TVA, la TVA payée par l'entreprise doit également être inscrite dans cette colonne, mais à la fin de l'exercice elle devra être reportée dans le compte 630 - Impôts et taxes.
Il faut ensuite classer le montant payé selon qu'il s'agit d'un achat ou d'une charge d'exploitation (frais de port, électricité...).


Colonne "Autres encaissements" et "Autres paiements"

La colonne "Autres encaissements" reprend les encaissements inscrits sur le relevé de compte qui ne correspondent pas à du chiffre d'affaires : versement d'une subvention, intérêts d'un compte... Vous devrez à chaque fois préciser la nature de l'opération, le numéro du compte concerné et le montant qui sera comptabilisé.

La colonne "Autres paiements" reçoit les dépenses qui ne correspondent pas à des achats (paiement d'un emprunt, restitution d'avances, cautions...).


Vérification des soldes

Le solde figure en bas à gauche. Il doit être rempli à la fin de la période de référence (journée, semaine, mois) et correspond à : solde début + encaissements - paiements = solde fin. Ce doit être le même que celui qui figure sur le relevé bancaire.

Débuter sa comptabilité

A TÉLÉCHARGER

Comment recouvrer un impayé facilement ?

Pour que les impayés restent sans risques sur votre trésorerie, vous devez systématiquement mettre en place une procédure graduée : relances écrites ou téléphoniques, mise en demeure puis action judiciaire.

Gérer un compte courant d'associé

L'ouverture et la gestion d'un compte courant d'associé ne nécessitent aucune formalité particulière. Mais le compte courant d'associé fait l'objet d'une règlementation stricte.

Rémunérer un gérant de SARL

S'il exerce des fonctions distinctes de son mandat social, le gérant d'une SARL a la possibilité de percevoir une rémunération. Dans certains cas, il peut également cumuler son mandat social avec la conclusion d'un contrat de travail.

Dividendes : mode d'emploi

Lorsqu'une société réalise des bénéfices ou qu'elle dispose de sommes distribuables, les associés peuvent décider de s'en attribuer une partie en se versant des dividendes. La procédure de distribution varie suivant la forme juridique de la société.

Comment céder des parts de SARL ?

L'associé de SARL qui souhaite céder ses parts sociales doit respecter certaines formalités. En particulier, la cession des parts nécessite l'obtention d'un agrément des autres associés lorsqu'elle est réalisée au profit d'un tiers.

Réaliser les formalités de création d'une SARL

Les premières formalités à accomplir débutent dès la rédaction des statuts : nomination du gérant, dépôt des fonds correspondant aux apports en numéraire, enregistrement des apports en nature...

Comment dissoudre une SARL ?

La procédure de dissolution d'une SARL doit obligatoirement se décomposer en trois étapes : le prononcé de la dissolution et l'ouverture de la liquidation, le déroulement des opérations de liquidation et, enfin, la clôture de la liquidation.

Réaliser une assemblée annuelle de SARL

La tenue d'une assemblée générale annuelle est obligatoire dans toutes les SARL. Pour sa validité, il est important de respecter un certain formalisme, avant, pendant et après son déroulement.

A TÉLÉCHARGER

Fiche conseil précédente


Comment tenir une caisse ?