Quelle est la valeur du préambule des statuts d'une société ? - Aide juridique entreprise en ligne gratuite
Restauration
rapide
Gîte et
chambre
d'hôtes
Services à la
personne
E-commerce
Recouvrer
une dette
Rémunérer un
gérant de SARL
Gérer un
compte courant
d'associé
Dividendes :
mode d'emploi
Réaliser une
assemblée
annuelle de
SARL
Céder des
parts
de SARL
Céder un fonds
de commerce
Rompre un bail
commercial
Dissoudre une
SARL
Démission d'un
gérant de SARL
10 astuces
pour éviter
les impayés
Organiser une
manifestation
artistique
Créer
une SARL
Révoquer un
gérant de SARL
Augmenter le
capital d'une
SARL
Remplir la
déclaration de
TVACA12
Modifier les
statuts d'une
SARL
Céder un bail
commercial
Dissoudre une
EURL
Formalités de
création
d'une SARL
Rédiger des
statuts de
SARL
Coiffure
Sous-louer un
bail commercial
Conclure un
contrat de
location-
gérance
Nommer le
gérant
d'une SARL
Se défendre
devant les
prud'hommes
Modifier un
contrat de
travail

Renouveler une
période d'essai

Rupture
amiable

Rompre une
période d'essai

Rompre un
contrat
d'apprentissage
Rupture
conventionnelle
Rompre un
CDD

Contester un
licenciement

Blâme et
avertissement
Mise à pied
disciplinaire :
mode d'emploi
Rétrogradation
disciplinaire
Mutation
disciplinaire
Licenciement
pour faute
Sanctionner un
salarié

Donner sa
démission

Quelle est la valeur du préambule des statuts d'une société ?


Les statuts d'une société sont souvent précédés d'un préambule. Quelle est sa valeur juridique ?



Préambule des statuts : utilité

Le préambule est un document dans lequel les fondateurs d'une société rappellent les raisons pour lesquelles ils ont créé la société, les objectifs qu'ils comptent poursuivre et éventuellement les principes d'organisation régissant la société.

Comme le préambule exprime la volonté des fondateurs, il sert généralement de guide à l'interprétation des statuts.

La rédaction d'un préambule est toujours facultative.



Préambule des statuts : valeur juridique

Le préambule des statuts contient généralement des développements très généraux, ce qui tend à les priver de toute force obligatoire.

Il arrive qu'ils créent des obligations ou prévoient des interdictions à l'égard des associés, par exemple l'obligation de maintenir leur participation dans le capital de la société. Leur inobservation entraîne l'engagement de la responsabilité de l'auteur de l'acte en question. En revanche, la violation du préambule n'entraîne pas la nullité de l'acte contraire.

Les tribunaux font prévaloir les statuts sur le préambule puisque l'abrogation d'une clause statutaire vaut abrogation tacite de la stipulation contenue dans le préambule qui y fait référence.

Guides pratiques à télécharger