L'information juridique des entreprises, des associations, des salariés et des locataires

Est-il préférable de créer une micro-entreprise (auto-entreprise) avant ou après son licenciement ?

Vous allez bientôt être licencié et songez à devenir auto-entrepreneur. Faut-il déclarer votre auto-entreprise avant ou après votre licenciement ?

Vous créez votre activité en auto-entrepreneur alors que vous êtes salarié

Si la déclaration de votre activité intervient alors que vous êtes salarié et même si votre licenciement intervient quelques jours plus tard, cela entraîne diverses conséquences :

  • Vous demeurez demandeur d'emploi même si vous créez votre auto-entreprise.
  • Vous conservez la totalité de vos allocations chômage. Seul bémol : vos revenus (après licenciement) en auto-entrepreneur ne doivent pas dépasser 70 % de vos revenus avant licenciement (salaire + chiffre d'affaire).
  • Vous touchez l'Aide au Retour à l'Emploi (ARE) mais vous ne pouvez pas bénéficier de l'aide sous forme de capital ni du dispositif ACCRE.

Vous créez votre activité d'auto-entrepreneur après avoir été licencié

Si la création de votre auto-entreprise intervient après votre licenciement, Pôle emploi va traiter différemment votre situation :

  • Vous devenez un créateur d'entreprise.
  • Vous continuez à percevoir partiellement vos allocations chômage : celles-ci sont revues à la baisse en fonction de vos revenus en auto-entrepreneur.
  • Vous avez le choix entre deux types d'aides du Pôle emploi : l'aide à la reprise ou à la création d'entreprise sous forme de capital (ARCE) ou le maintien partiel de vos allocations chômage. Vous pourrez également bénéficier du dispositif ACCRE.

Services

Assistant-juridique.fr

Suivez-nous