Quelles sont les erreurs à éviter devant un huissier de justice ?

Un huissier vient saisir vos meubles. Pour ne pas aggraver votre situation, vous devez éviter certaines erreurs.

Disparaître ou refuser d'ouvrir votre porte

Votre absence n'empêche pas la saisie. Elle oblige simplement l'huissier à dresser un procès-verbal de difficultés, à se faire ouvrir la porte par un serrurier et à se faire accompagner soit par :

  • le maire de la commune, un conseiller ou fonctionnaire municipal ou un commissaire de police,
  • deux témoins majeurs sans lien avec le créancier ou l'huissier.
Attention, les frais du serrurier vous seront facturés.

Il en va de même si vous refusez de laisser entrer l'huissier. Il reviendra avec les policiers et en votre absence avec un serrurier.

Coller ou attacher vos meubles

Coller au sol ou attacher vos meubles ne peut empêcher l'huissier de les saisir. Il dressera un procès-verbal de difficultés et reviendra ultérieurement.

Vous pourrez être considéré comme ayant organisé sciemment votre insolvabilité, et passible de sanctions pénales (jusqu'à cinq ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende).

Insulter ou menacer l'huissier

Menacer ou porter la main sur l'huissier ou son accompagnateur constitue un délit pénal avec circonstances aggravantes.