L'information juridique des entreprises, des associations, des salariés et des locataires

Colocation : comment le loyer et les charges sont-ils répartis ?

Le paiement du loyer et des charges présente quelques particularités dans le cas d'une colocation.

La fixation du loyer

La fixation du loyer est libre sauf dans les zones tendues où joue l'encadrement des loyers. Ici, le total des loyers demandés aux colocataires ne peut excéder le loyer de référence local.

Le propriétaire ne peut donc pas demander un bail supérieur à celui d'un bail classique.

La répartition du loyer et des charges

Chaque locataire paie la fraction de loyers et de charges qui lui revient. S'il y a trois colocataire, chacun d'eux devra s'acquitter du tiers du loyer et des charges.

Toutefois, le bail n'a pas à préciser la répartition entre les locataires et rien n'oblige le bailleur à accepter un paiement fractionné.

La répartition de la taxe d'habitation

L'administration fiscale ne répartit pas le montant de la taxe d'habitation entre les colocataires mais établit l'avis d'imposition au nom du ou des occupants en titre du logement.

L'avis d'imposition comporte au maximum deux redevables qui sont solidairement responsables du paiement de la taxe d'habitation. L'administration fiscale peut demander son paiement à l'un ou à l'autre des redevables, les modalités de répartition du paiement de la taxe d'habitation entre eux, ou entre redevables et autres occupants, relèvent de la sphère privée et ne sont pas connues d'elle.

Besoin d'un conseil juridique ?

Des avocats vous répondent en 24h !