Des conseils et astuces juridiques pour bien gérer votre association au quotidien.

Télécharger mon guide

L'information juridique des entreprises, des associations, des salariés et des locataires

Ecritures comptables d'une association : règles à suivre


LES GUIDES JURIDIQUES DE L'ASSOCIATION

Une écriture comptable correspond à l'inscription d'une opération sur un journal comptable. Quand doit-on la passer ? Le mode de paiement a-t-il une importance ?



Quand doit-on passer une écriture comptable ?

Une écriture doit être passée à chaque fois qu'une opération a un impact sur le patrimoine de l'association. Il peut s'agir :

  • d'une baisse ou d'une augmentation des disponibilités du fait d'une vente, de la perception d'une subvention, de cotisations ou encore d'un achat, du paiement d'impôts et de taxes…. La comptabilisation des achats et des ventes se fait sur la base des factures, chaque enregistrement comptable devant être justifié par un document soigneusement référencé et archivé : facture, bulletin de paie, déclaration fiscale, ordre de virement…;
  • d'une simple modification de la composition de la trésorerie : une remise en banque d'argent liquide doit être comptabilisée comme une sortie d'argent de la caisse et une entrée sur le compte bancaire.

En revanche, les opérations qui n'ont pas un impact immédiat sur l'association n'apparaissent pas dans sa comptabilité. C'est le cas de la simple prise de commandes (sauf s'il y a versement d'un acompte) ou de l'embauche du salarié. Une écriture comptable ne sera nécessaire que lors d'une vente ou du paiement des salaires.

Dans un souci de clarté et de simplicité, chaque écriture sera présentée sans TVA, la très grande majorité des associations n'y étant pas soumises. Seules seront tenues de payer et de récupérer la TVA les associations ayant une activité considérée comme lucrative par l'administration fiscale ou effectuant plus de 6 manifestations de soutien et de bienfaisance par an (mais dans ce cas seules les manifestations excédentaires y sont soumises).



L'importance du mode de paiement

Quelle que soit l'opération en cause, le mode de paiement devra toujours donner lieu à une écriture dans le compte correspondant :

  • s'il est fait par le moyen d'un chèque, il doit aussi être comptabilisé dans le compte « Banques » (compte 510) ;
  • s'il est fait en espèces, il faut l'inscrire dans le compte « Caisse » (compte 530) ;
  • s'il s'agit d'un virement, dans le compte « Virement de fonds » (compte 580) ;
  • s'il s'agit d'un chèque postale, dans le compte « Chèques postaux » (compte 514) ;
  • s'il s'agit d'un bien, il faudra l'inscrire dans un des comptes d'actif immobilisé 213 « Constructions » pour les locaux, 211 « Terrains » pour les terrains, parcs et autres et 218 « Autres immobilisations corporelles » pour le matériel, les meubles et l'équipement non industriels. Attention, les constructions et autres immobilisations corporelles devront la plupart du temps faire l'objet d'un amortissement.

Vous désirez réussir la création de votre association loi 1901 ?

La création d'une association nécessite de respecter diverses étapes (rédaction des statuts, réunion de l'assemblée constitutive, déclaration en préfecture, publication au journal officiel, etc.).

L'association doit en outre se mettre en règle avec le fisc et l'URSAFF et, si nécessaire, souscrire une assurance adaptée.

Le guide "Réussir la création de son association loi 1901" a précisément pour but de vous présenter les étapes à respecter.

A TÉLÉCHARGER

Nos services

Assistant-juridique.fr

Suivez-nous