L'information juridique des entreprises, des associations, des salariés et des locataires


Besoin d'aide juridique ? Interrogez un juriste pour 28 € !

Vous posez votre question
Vous confirmez votre question
Vous recevez dans un délai de 24/48h la réponse à votre question, par email

Votre email
Sujet de votre question
Votre question

La réponse à votre question se trouve peut être dans l'un de nos guides !

Assistant-juridique.fr propose des guides juridiques à destination des salariés, des entreprises et des associations.

Comment ça marche ?
Foire aux questions
Quelques exemples de réponses

  1. Vous posez votre question sur Assistant-juridique.fr. Afin de mieux cerner l'aide juridique dont vous avez besoin, nous vous demandons de nous préciser le sujet de votre question.

  2. Vous choisissez ensuite votre mode de paiement : chèque, compte Paypal ou carte bancaire.

  3. Dès validation de votre paiement, un juriste spécialisé prend en charge votre question dans un délai de 24/48h. Si vous choisissez le paiement par chèque, vous devrez ajouter à ce délai le délai de réception de votre chèque par nos services.

  4. A tout moment et sans frais supplémentaires, le juriste qui traite votre question pourra entrer en contact avec vous, notamment si votre problème apparaît mal formulé ou ne contient pas toutes les informations nécessaires à son traitement.

  5. La réponse à votre question juridique vous est envoyée sur votre boîte mail. Il est donc important que vous vérifiiez l'exactitude de l'adresse email que vous indiquez.

 A qui est destiné Assistant-juridique.fr ?

 Comment poser une question juridique ?

 J'ai oublié de préciser certaines informations importantes dans ma question. Que faire ?

 Quels sont les modes de paiement acceptés ?

 Comment recevrai-je la réponse à ma question juridique ?

 Quand recevrai-je la réponse à ma question juridique ?

 Par qui ma question juridique va-t-elle être traitée ?

 Pouvez-vous me donner des informations sur n'importe quel domaine juridique ?

Vente d'un fonds de commerce

Je souhaite vendre mon fonds de commerce (boulangerie). Quelles formalités faut-il respecter ?

Dans les 15 jours de la signature de l'acte de vente, vous devrez effectuer une insertion dans un journal d'annonces légales (JAL) de l'arrondissement ou du département du lieu de situation du fonds et, dans les trois jours de l'insertion au JAL, une demande d'insertion au Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (BODACC).

L'acte de cession doit ensuite être enregistré auprès du bureau de l'enregistrement du service des impôts de la situation du fonds, dans le délai d'un mois qui court à partir de la date de l'acte de cession, ou de la date d'entrée en possession du fonds, si celle ci est antérieure à la date de l'acte.

Une fois ces étapes accomplies, tout n'est pas terminé. Un délai de dix jours commence à courir pendant lequel vos créanciers peuvent former opposition au paiement du prix. Par ailleurs, à partir du jour de la déclaration de la cession à l'administration fiscale, cette dernière bénéficie d'un délai de trois mois pendant lequel votre acheteur peut être rendu responsable solidairement avec vous du paiement de l'impôt sur le revenu afférent aux bénéfices réalisés pendant la dernière année, de l'impôt sur les sociétés pour le dernier exercice et, également, de la taxe d'apprentissage.


Code APE d'une association

L'objet d'une association et son activité principale (insee) peuvent-ils être rédigés dans des termes différents, pour éviter un code APE destiné à des professionnels alors qu'il s'agit d'une pratique amateur ?

Le code APE n'a qu'une valeur indicative. Rien n'empêche que votre activité principale soit rédigée différemment de l'objet de votre association, car il est avant tout tenu compte de votre activité réelle. C'est le cas pour déterminer la convention collective applicable à votre association, si vous devez détenir ou non la licence spectacles, si vous pouvez recourir ou non au GUSO...

Cependant, même en cas d'attribution d'un mauvais code APE, il arrive que les organismes publics posent quelques difficultés. Dans ce cas, il suffit d'effectuer une simple demande à l'INSEE pour obtenir un changement.

Vos garanties :

  • Une réponse en 24/48h

  • Possibilité de préciser sa question après l'avoir soumise

  • Des explications claires et précises